L’escalier du lavoir de Massonkolon

       Depuis  des  lustres,  les  femmes de  Massonkolon ( cercle de Bafoulabé,  région de KAYES) vont  au  fleuve,  à  800 m  de  leur  village,  pour  diverses  activités.  Mais  l’accès  à  ce  fleuve  est  si  pénible  et  dangereux,  que  des  vies  ont  été  perdues.  Il  nous  fallait  « faire  quelque  chose ».

       Le  fleuve  a  ses  propres  caprices,  son  niveau  dépend  des  rejets  d’eau  du  barrage de  Manantali  situé  à  35 km en amont  (parfois  violents  et  soudains),  et bien évidemment, de  la  saison  des  pluies  et  son  ravinage  des  pentes de  terre.  Avec tout ça, les rives  sont devenues quasi-verticales,  donc dangereuses : on y glisse  à  tout  moment ..    Il  nous fallait  réaliser  un escalier en pente  douce,  donc  avec des marches  longues  et  de faible hauteur   pour  monter aisément  avec  40 kilos  sur  la  tête …

2015-01-b_Escalier Masonkolon (98)

Nota : les planches ont été  enlevées deux ou trois jours près  notre départ ..  nous aurons la photo,  sans  planches,  lors  de  notre  prochaine  visite … 

         L’année  prochaine,  nous  allons  cimenter  la  partie  droite  de  l’image,  en  terrasse,  de  façon  à  disposer  d’un  lieu  de  travail  sécurisé,  lorsque  le  fleuve  est  plus  haut  de  1,5 m  environ,  notamment  pendant  tout  l’hivernage,  c’est  à  dire  la  saison  des  pluies.  Un peu d’embellissement avec un ou deux murs de cailloux  ne  fera  pas  de  mal  pour  achever  ce  qui  nous  aimons  nommer  « le  lavoir »  de  Massonkolon. 

Le  concepteur  du projet (Jacquy PRUDOR),

son chef  de  chantier,   ( Abdoulaye TRAORE )

et  le  chef  maçon  (  M. MAÏGA ).

En  plein travail;

60 villageois  ont  participé  au chantier

2015-01-b_Escalier Masonkolon (57)2015-01-b_Escalier Masonkolon (66)